Formation Hypnothérapeute – Hypnose

Comment devenir hypnothérapeute

Dans un pays comme la France, la médecine douce est de plus en plus sollicitée aujourd’hui. C’est ainsi que de nombreux Français découvrent peu à peu le métier d’hypnothérapeute et certains aimeraient certainement s’y exercer. Si vous souhaitez vous orienter vers cette branche de la médecine, il est important de disposer des informations nécessaires. Voici tout ce qu’il faut savoir pour embrasser un cursus d’hypnothérapeute.

Qu’est-ce qu’une hypnothérapeute ?

Une hypnothérapeute ou thérapeute en hypnose représente un professionnel de santé qui propose ses services pour traiter des affections telles que phobies, anxiété, troubles psychosomatiques, problèmes sexuels, etc. Cette pratique repose sur des thérapies brèves relatives à l’hypnose amenant le patient à un état de conscience modifié. Cela permet alors de booster la capacité d’écoute et d’appliquer des déblocages sans buter sur des contraintes de la conscience.
Le patient peut alors bénéficier de changements durables dans son esprit selon les objectifs établis. Ces changements peuvent être aussi rapides que significatifs. Une hypnothérapeute possède alors toutes les connaissances et le savoir-faire requis pour accompagner les patients de manière globale, et ce, sans être psychologue. Elle peut identifier les soucis requérant un travail particulier en hypnothérapie. Une hypnothérapeute exerce généralement son activité en indépendant ou en intervenant dans diverses institutions de soins, des entreprises ou dans des centres spécialisés, etc.

Quelles formations pour être hypnothérapeute ?

Présentement, il n’existe pas une réglementation liée à la pratique de l’hypnose en France. Alors, en théorie, tout individu peut posséder son cabinet d’hypnose. La profession d’hypnothérapeute n’est donc pas soutenue par un diplôme attesté par les autorités étatiques. Toutefois, il est recommandé de suivre une formation professionnelle afin d’acquérir les compétences nécessaires. Pour cela, il existe un large choix qui permet facilement d’exercer le métier d’hypnothérapeute à la fin des études ou dans le cadre d’une reconversion professionnelle.

Vous pouvez vous orienter vers un programme de formation sur l’hypnose Ericksonienne, l’hypnose nouvelle ou encore holistique, l’hypnose conversationnelle, ainsi que la PNL, l’EMDR et le développement personnel, proposé par des organismes spécialisés. Le mieux est alors de choisir une structure dont les formateurs sont accrédités par la Société française de l’hypnose. Les formations en hypnose sont ouvertes à tous. Toutefois, avant d’envisager une formation complète qui se déroule sur plusieurs mois, il est conseillé de suivre tout d’abord une initiation à l’hypnose.

Quelles sont les qualités pour devenir hypnothérapeute ?

La formation en hypnothérapie est ouverte pour tout le monde, a priori. Cependant, certains individus possèdent plus d’aptitude à la pratiquer que d’autres. Cela signifie qu’il existe un ensemble de qualités humaines associées à la pratique de cette activité. Une hypnothérapeute doit posséder une aisance de communication optimale pour pouvoir aborder les inconnus. Par la suite, le praticien en hypnothérapie doit pouvoir gagner la confiance du patient, cela sera nécessaire pour des séances réussies.

En tant qu’hypnothérapeute, il est nécessaire de posséder une bonne capacité d’écoute ainsi qu’un sens de l’observation pointu. Cela permettra de mieux percevoir les signes émis par le patient et de les interpréter. Il faut ajouter que l’hypnothérapeute devra faire preuve de patience puisque la résolution des signes peut durer et évolue d’un patient à l’autre. Dans son métier, l’hypnothérapeute devra aussi être le plus curieux possible et avoir une grande ouverture d’esprit.

C’est quoi l’hypnose ericksonienne et qui peut la pratiquer ?

L’hypnose Ericksonienne représente une branche de l’hypnose thérapeutique, parmi les plus influentes et répandues. Le but de cette pratique est d’aider le patient à résoudre son problème en puisant en lui les ressources nécessaires. Pour convaincre les patients qui n’arrivent pas encore à se confier à cette pratique médicinale, le praticien s’appuie sur des anecdotes, des métaphores et des suggestions indirectes.

Il laisse ensuite la personne accéder à ses propres ressources pour réaliser les modifications souhaitées. La pratique de l’hypnose ericksonienne peut être faite par tout individu. Il doit toutefois être quelqu’un de qualifié ayant reçu une formation théorique et pratique et une certification.

Comment se faire financer une formation en hypnose ?

Puisque le métier et la formation en hypnose ne sont pas reconnus par l’État français, il n’est pour le moment pas possible de se faire financer sa formation par le biais du CPF. Les formations de Praticien d’Hypnothérapeute ne sont pas inscrites au Répertoire national de la Certification professionnelle (RNCP).

Il existe toutefois des alternatives pour financer vos formations. Si vous cherchez un emploi ou une reconversion professionnelle, il est possible d’adresser une demande de financement à travers Pôle Emploi. Si vous êtes salariés, votre entreprise peut également prendre en charge financièrement votre formation en hypnothérapie. Cela nécessitera la présentation d’une convention de formation à votre employeur.